Programme

 

Déclaration de politique générale.
 
Cher(e)s concitoyen(ne)s
 

Etat de la situation.

Bouillon est une commune qui possède un patrimoine culturel et naturel exceptionnels et qui bénéficie d’atouts touristiques enviés.
Hélas, en raison de notre éloignement par rapport aux grands axes ferroviaires et autoroutiers, nous subissons un léger tassement démographique : une redynamisation de notre tissu économique s’impose, toutes les opportunités susceptibles de créer de nouveaux emplois doivent être saisies. C’est pourquoi une politique volontariste doit soutenir les investisseurs, les TPE (très petites entreprises) et les PME (petites entreprises) ; une politique du logement doit permettre aux jeunes foyers de se loger dans notre commune à des prix raisonnables ; le secteur du tourisme doit pouvoir fidéliser une clientèle toujours plus exigeante.
Vu la situation, une politique à très long terme doit être menée ; de nombreux plans audacieux doivent faire l’objet d’une large concertation afin d’en assurer la planification et la mise en œuvre au cours des deux décennies suivantes : plan lumière, plan de mobilité, plan de cohésion sociale, P.C.D.R. (plan communal de développement rural), C.L.D.U. (commission locale de développement urbain), plan Maya, schéma de structure, dynamisation des commerces, marché du terroir, agenda culturel , agenda d’animations, mise en œuvre d’une grande vitrine historique et touristique…

Qualité de la vie.

La priorité sera donnée à l’amélioration de la propreté et de la qualité de vie dans notre commune. Les points noirs seront inventoriés et durant toute la législature, l’attention sera accordée pour éliminer ces chancres. Des crédits resteront accordés en termes de fleurissement et de décorations de Bouillon et de nos villages en collaboration avec les syndicats d’initiative ou les associations locales. Des crédits seront alloués pour renforcer ou remplacer les plaines de jeux et les illuminations.
L’Hôtel de ville subira une cure de rajeunissement et le fleurissement de sa façade et des abords sera davantage soigné.
Une brigade « propreté et fleurissement » sera mise sur pied.

Sécurité routière, incivilités.

En collaboration avec la Zone de Police et les agents de proximité : l’attention sera portée pour lutter contre les incivilités (déjections canines, immondices, aboiements intempestifs, pollutions sonores, olfactives,…) mais aussi pour lutter contre la vitesse excessive notamment dans Bouillon et aux abords des villages.
Une attention particulière est consacrée au déneigement de nos voiries (sans gaspillage…).
Les incivilités concernent chacun d’entre nous : il est dommage de faire payer à la collectivité le comportement irrespectueux d’une infime minorité, d’où l’importance des mesures éducatives et d’une politique générale de prévention.

Zone de secours , soins de santé…

En accord avec la coordination générale de la prézone de secours de la province de Luxembourg et avec l’intercommunale des soins de santé VIVALIA, un « PIT » (groupe d’intervention paramédical) sera délocalisé de Libramont vers la caserne des pompiers de Bouillon de façon à répondre plus efficacement aux situations d’urgence rencontrées par nos populations éloignées des services hospitaliers.
 
Nous voulons également répondre à la problématique de la médecine rurale par la mise sur pied d’une commission de réflexion en collaboration avec les médecins généralistes de l’entité : l’objectif à terme serait la création d’une maison médicale susceptible d’attirer des jeunes médecins dans nos contrées rurales.

Emploi, économie, commerce, tourisme, culture.

Nous serons particulièrement attentifs aux besoins des PME et souhaitons leur donner l'opportunité, de créer ou de développer leur activité dans notre commune notamment par la création d’une zone d’activités à Menuchenet en collaboration avec la commune de Paliseul.
Nous resterons vigilants aux besoins du monde agricole. Nous évaluerons les besoins des agriculteurs en favorisant la diversification.
 
Nous sommes à l'écoute des associations locales dans le secteur touristique (syndicats d'initiative, association des commerçants, maison du tourisme, ...)
Ensemble, nous développerons en collaboration avec Idelux une réflexion sur la création d'une nouvelle vitrine culturelle et touristique susceptible de rendre plus visible, plus attractif notre riche patrimoine historique et culturel.
 
Au niveau culturel, nous soutenons les initiatives du Centre culturel, nous encourageons une synergie plus active entre les musées, le château fort, les Sépulcrines. Nous appuierons la reconnaissance de la bibliothèque. La mise en place de lieux de culture reste primordiale.
 
La promotion et le développement des produits du terroir, du savoir-faire de nos artisans, doivent être privilégiés.
"Manger raison, manger saison, manger maison" est un concept à développer.
 
Bon nombre de promenades essentielles seront balisées et régulièrement entretenues en collaboration avec la Maison du Tourisme et les syndicats d’initiatives.
La création d’une passerelle à proximité du « Moulin de l’Epine » est envisagée.
Pour redynamiser l’activité économique, nous allons mettre sur pied une « Agence de développement local », capable de stimuler les forces vives locales, notamment le secteur Horeca et les commerces.

Enseignement, jeunesse, sports....

Nous voulons poursuivre la rénovation des infrastructures existantes, principalement dans les implantations d'Ucimont , de Mogimont, de Noirefontaine et de Bouillon..
Une attention particulière sera portée, tant dans le cadre scolaire que dans le cadre d’associations accueillant ce public en dehors du cadre scolaire :
  • aux activités sensibilisant les enfants et les adolescents aux comportements citoyens ;
  • aux activités favorisant une appropriation de notre patrimoine naturel, historique et culturel.
 
La promotion de notre Académie de musique et les synergies entre toutes les écoles de l'entité de Bouillon doivent être développées.
 
De nombreux clubs sportifs prennent en charge nos jeunes, défendent au sens sportif les couleurs de notre ville, parfois même au niveau national. Ces clubs, leurs dirigeants et les nombreux bénévoles qui quotidiennement donnent de leur temps méritent d’être soutenus et accompagnés : en fonction de nos moyens, il nous semble essentiel d’être à l’écoute de leurs difficultés quotidiennes afin de les aider à résoudre leurs problèmes notamment financiers par l’amélioration et l’entretien des infrastructures mises à leur disposition et par l’octroi d’un subside équitable. fortement conditionné par le niveau d’encadrement des enfants et des adolescents de l’entité.
 
Les animations réalisées dans le cadre du conseil communal des enfants préparent à la citoyenneté responsable et restent d’actualité : à noter l’implication des jeunes dans le devoir de mémoire.
Les plaines  communales  ou animées par des équipes extérieures seront maintenues voire étendues.

Politique sociale et accueil du citoyen, logement.

Un plan de cohésion sociale sera mis sur pied afin de permettre aux citoyens, en partenariat avec les associations présentes dans la commune, de participer activement au bien-être économique, social et culturel. Il devrait mettre en place des actions coordonnées dans le domaine de l’insertion, l’accès à un logement décent, l’accès à la santé et le tissage des liens sociaux et intergénérationnels.
 
Un conseil consultatif communal des aînés (CCCA) va être créé et il aura pour mission première de débattre des enjeux communaux pour fournir aux décideurs locaux des recommandations pour développer des politiques qui tiennent compte des besoins des aînés.
 
En collaboration avec le CPAS, un effort important sera fait dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle pour 'accompagner les personnes qui éprouvent des difficultés à trouver un emploi en raison, par exemple, d'un niveau de formation trop faible, d'un manque d'expérience professionnelle ou d'une inactivité prolongée.
 
Il est dans nos intentions d’acquérir des terrains urbanisables et de les vendre aux jeunes ménages désireux de s’implanter durablement dans notre commune, des « logements tremplins » seront également construits.
Dans le cadre de la politique du logement social, le partenariat privilégié avec le Foyer Centre Ardenne (société de logement de service public active sur l‘entité) sera plus qu’encouragé notamment dans la mise en place des prescrits du nouveau code du logement.

Communication.

Le citoyen doit être informé de l’évolution de la vie communale : divers médias sont utilisés : le site internet www.bouillon.be sera régulièrement mis à jour et permettra une communication interactive ; la revue communale trimestrielle reste un moyen récurrent de se tenir au courant de l’actualité ; la possibilité est offerte d’interpeller le conseil communal selon les règles définies par le règlement d’ordre intérieur du conseil communal.
Le bourgmestre et les échevin(e)s quotidiennement présents à l’Hôtel de ville peuvent rencontrer les citoyens qui le souhaitent.
Pour des questions techniques, les agents communaux sont disposés à répondre à vos demandes dans les matières inhérentes à leurs compétences : état civil, logement, urbanisme, pension, énergie, comptabilité, …

Salles de villages, associations.

La plupart des villages disposent de salles gérées par des comités dynamiques ; nous restons à l’écoute des ces comités.
Dans le cadre du PCDR, une salle communautaire sera rénovée à Corbion et mise à la disposition des acteurs locaux.
A Bouillon, il est envisagé de doter la Ville d’un espace communautaire adéquat.
De nombreuses associations locales existent au sein de notre entité : il est important qu’elles soient dûment répertoriées et soutenues.

Mobilité, voirie.

Le plan de mobilité nous donne des pistes pour pallier le manque occasionnel de parkings de proximité. Une indication plus claire des aires de parking et un marquage au sol peut rendre notre cité plus attractive. Le parking du « TEC » sera aménagé.
Nous devons poursuivre l’amélioration et intensifier l’entretien de la voirie communale, voirie vicinale mais aussi agricole et forestière.

Réseau de distribution d’eau, égouttage.

Nous allons poursuivre progressivement l’amélioration de notre réseau de distribution d’eau, la protection de nos captages, en collaboration avec la SWDE dans le but de pallier nos insuffisances ponctuelles et d’améliorer la qualité de notre eau. Nous conserverons la maitrise de notre réseau de distribution d’eau.
Nous complèterons notre réseau d’égouttage pour que l’assainissement collectif soit généralisé.

Patrimoine, économie d’énergie.

La préoccupation essentielle est de valoriser notre patrimoine immobilier, touristique, historique et culturel de manière à rendre notre commune attractive et à améliorer le cadre de vie.
 
Nous allons continuer la rénovation des bâtiments classés, l’extension et la sécurisation des bâtiments publics scolaires, du culte et autres avec le souci de réaliser de sérieuses économies d’énergie.
 
Dans le cadre du PCDR, un réseau de chaleur sera construit à proximité de l’école communale : une trentaine de bâtiments (publics ou privés) pourraient bénéficier de ce type de chauffage urbain plus rentable.

Conclusion.

La réalisation de ces objectifs est liée au financement des projets initiés. Ces objectifs s’inscrivent dans le cadre de différentes procédures qui sont les programmes triennaux, les droits de tirage, la rénovation rurale (agenda 21), la rénovation urbaine, le plan lumière, le plan de mobilité communal, le programme d’assainissement de sites d’activité économique désaffectés, le plan de cohésion sociale, le Patrimoine, le Commissariat au tourisme, …
 
Tous ces objectifs requièrent des compétences. Pour les mener à bien, nous les trouverons soit à l’extérieur, soit à l’intérieur de nos services communaux.
 
Il est évident que la vitesse de réalisation de ces objectifs dépendra de la capacité financière de notre commune et des taux de subsidiation.
Toute cette politique sera mise en œuvre dans une rigueur budgétaire et une recherche incessante de subsides à tous les niveaux de pouvoir.
 
En cours de législature, en fonction de l’évolution des politiques fédérale, régionale, communautaire et provinciale, certaines opportunités peuvent se présenter : nous comptons sur la vigilance de chacun d’entre nous pour les saisir, l’objectif fondamental qui nous anime tous reste bien entendu l’intérêt général de nos concitoyens et l’amélioration du bien-être de chacun(e) d’entre nous.
                                               Pour le Collège Communal,
 

                                               Le Bourgmestre,

                                               André DEFAT

 

Actions sur le document